14 novembre 2020

S3E1 (Rappel des titres!)

On arrive à la troisième semaine de confinement.

Quoi en dire? pas grand-chose ! Si ce n’est que répéter.

On a voulu confiner les vieux, on y arrive sans le dire. Les autres vont travailler prenant les transports en commun, le virus ne supporte pas les transports, il a le mal de mer. En revanche il aime rester à la maison c’est pour cela que l’on veut enfermer les personnes âgées avec lui, pour que, pendant ce temps, la force vive puisse aller travailler. D’autant plus que les vieux ne servent pas à grand-chose et pourtant !

Oui pourtant, les retraités sont les plus gros consommateurs, c’est le moteur de l’économie ; ils ne peuvent plus sortir alors ils consomment sur Amazon, c’est bon pour qui ?

Ils sont aussi les plus grands épargnants et le jour où le virus fera ces valises cette épargne sera utile au redémarrage de l’économie. Il ne faut pas mettre les générations dos à dos mais les réunir afin de booster le pays.

On ferme les petits commerces, pas les supermarchés, bizarre ! Aller dans un petit magasin en attendant dehors qu’il n’y ait que 2 personnes à l'intérieur, c’est plutôt sécurisant. Aller dans un hypermarché avec des centaines de gens à la queue leu leu le masque pendant parfois, c’est beaucoup plus traumatisant. Mais bon le capitalisme n’est pas forcément l’apanage du bon sens ; pour lui le bon sens est la route qui mène au profit.

Pourtant aussi, un petit commerçant est quelqu’un qui a mis sa vie et son argent en jeu. Quelle catastrophe de voir sa vie s’écrouler en six mois.

Que dire des gouvernants ? Ils sont à la ramasse, un peu triviale comme expression mais elle est parlante. Alors ils nous infantilisent, ils nous disent de quoi on a besoin et de quoi on peut se passer. Il faut montrer patte blanche pour sortir, avoir sa permission dans sa poche au cas où nous serions contrôlés. Nous sommes dans un pays de plus en plus fliqué, on ne pense pas que les gens sont responsables et peuvent prendre des décisions importantes pour leur santé.

Maintenant on entend parler de Comité de défense, c’est nouveau ? Qui y participe, pourqoi a-t-on besoin de ce comité ? Les journalistes ne sont pas très curieux, on sent que la question est à éviter.

On aime utiliser certains mots, la guerre au premier confinement, lois d’urgences depuis plusieurs années, défense; ces mots sont à consonance martiale qui veut dire guerre. Avec ces mots les gouvernants obligent le peuple à accepter une perte de liberté comme en temps de conflit.

Bon l'avenir est devant nous. Ne nous retournons pas, allons de l'avant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

S7E3 (Le Confinement 2 est mort!)

  Le confinement 2 est mort! Vive le confinement 3 !. Il est évident que nous allons vers un troisième confinement. D’abord le mot confi...