07 décembre 2020

S6E3 (Temps sec, aride!)

 Aujourd’hui je suis sec. Pas comme le temps.

Sec, c’est être aride, un terrain ou rien ne pousse, du sable. Alors il faut creuser, pelleter cette poussière afin d’arriver à la source.

Une des sources dans mon cas est l’actualité. Là on a l’impression que l’on est en pause. La trêve de Noël en gestation. En fait l’actualité est dépendante de la volonté des journalistes. Mettez-les en vacances et la vie est calme dans un monde serein. Une lassitude compréhensible somme toute quand on parle de la même chose depuis le début de l’année. Les journalistes vont en perdre leur métier. C’est confortable de plus quand on n’a qu’à commenter, argumenter ce que nous disent les autorités ? Plus fatigante est l’investigation.

Nous sommes liés au bon vouloir des médias.

Ceci démontre que ce sont ces médias qui font l’actualité. Pour être bien informé il nous faut donc faire preuve de volonté pour aller chercher les infos sur d’autres supports que les Mainstreams. Si vous faîtes cet effort vous verrez une hiérarchie autre que ce que l’on nous sert. De temps en temps pointerons des révélations reprises sur les grandes chaines. Mais ces faits seront digérés, analysés, épurés et surtout orientés. Chose normal si nous sommes dans un journal d’opinion ; beaucoup moins quand c’est un média qui ne dit pas sa doctrine. Moins encore quand c’est un média public, payé par les contribuables.

J’écoutais une interview d’un cadre du RN ce matin. Le journaliste ne fait pas son travail, il débat avec l’invité, il a l’avantage de gérer les temps de questions et réponses et souvent conclut. Je ne suis en aucun cas proche de l’ancien FN, mais quand on l’invite, la moindre des choses est d’être impartial dans son attitude. C’est un insulte vis-à-vis de l’invité et surtout de l’auditeur, penser qu’il n’est pas capable de se faire une opinion. Prenez ce même interviewer avec une députée LREM et vous assistez à une connivence même une aide en apportant des arguments que la députée est incapable d’avancer.

Bon je radote, ce n’est pas la première fois que je critique ces « journalistes » mais il est important de pointer ces errances de la déontologie de  professionnels  qui se croient au dessus de l’opinion. Malheureusement la plus part des auditeurs  aiment ce qui est déjà à moitié digéré. Cela vient du fait que depuis trente ans, les gens revenant de leur travail dinent devant la messe du vingt heure, et, fatigués, ne cherchent pas à critiquer vraiment ce qu’on leur dit. Cette tendance décroit, les jeunes délaissent la politique et rare s’intéressent à l’actualité autre que celle qui les concerne vraiment.

Un individu dans la société doit être informé, il doit se tenir informé. Internet maintenant permet la pluralité. On ne devrait pas pouvoir voter sans être éduqué politiquement. Il suffit d’aller sur Youtube pour choisir et surtout croiser les infos pour se faire une opinion.  Les gens du pouvoir commencent à le comprendre, il est de moins en moins rare de voir ces chaines alternatives se faire censurer.

Est-il normal que Youtube et Twitter censure ? Je ne le pense pas il existe des lois permettant de contrer le racisme, l’appel au meurtre et autre soutient au terrorisme. Donc ces supports doivent respecter la loi et non s’inscrire en censeur. En aucun cas un algorithme doit nous filtrer l'information.

La liberté d’un peuple commence par la liberté d’être informé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

S7E3 (Le Confinement 2 est mort!)

  Le confinement 2 est mort! Vive le confinement 3 !. Il est évident que nous allons vers un troisième confinement. D’abord le mot confi...