11 décembre 2020

S6E7 (Une fable?)

 Il était une ferme tranquille dans la vallée. Le fermier était content son petit cheptel rapportait. Dans la basse cour les poules produisaient. Tous les matins le fermier n’avait qu’à ramasser ses œufs frais. Tout allait dans le meilleur des mondes

Un jour, un voisin du fermier lui remit un paon pour l’avoir aidé à rentrer sa récolte. Le paon pris place dans la cour de la ferme, paradant, et snobant les habitués, faisant la roue devant les animaux médusés.

Le paon décida se s’occuper. Il alla voir le fermier et lui dit « si tu me donnes tout le grain, je ferais en sorte que les poules donnent plus d’œufs. » Le fermier crédule et vénal lui laissa la main mise sur la basse cour. Le Paon dit aux poules : "C'est moi qui donnerai le grain maintenant, plus vous pondrez  plus vous aurez du blé". Les poules éblouies par les couleurs de la queue en roue du Paon se rallièrent à ce nouveau venu, même le coq entre dans la cour du nouveau chef

Le Paon amassa le grain pour lui et sa propre cour. Il en avait de plus en plus besoin pour ses amis et courtisans. Il distribuait donc les miettes aux poules qui périssaient. Ces dernières moins bien nourries produisaient moins d’œufs. Le fermier dit au paon « je te donne de plus en plus de blé et il y a de moins en moins d’œufs » Sous le courroux du fermier le paon trouva la solution, il alla à l’usine d’à côté où les poules étaient en batterie, il échangea du blé contre des œufs bon marché ce qui lui permit de faire des économies de grain.

Les poules du fermier crevant de faim devinrent  malades et moururent. Le paysan trouvait que ses œufs étaient de moins en moins bons. Ne comprenant pas que tant de blé donne des produits de moins en moins acceptables, il retourna voir le Paon. Ce denier lui déclara qu’il n’avait plus besoin de poules, donc plus besoin de ferme.

La ferme mourut et le fermier mit la clé sous la porte.

Le paon et sa cour allèrent prospérer dans une autre ferme.

Moralité:  Quand dans votre ferme tout se passe bien, n’écoutez pas un beau parleur, bien costumé qui ne vient que pour profiter de vous.

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est réelle.

Cette histoire a été sponsorisée par Monsanto. Monsanto booste vos taux. Avec Monsanto vous mourrez bientôt. Ce dernier slogan  est moins porteur, plus subversif. N’en tenez pas compte!.

Ce qui n’est pas dit dans l’histoire. Le fermier qui donna le paon à son voisin avait soupçonné le problème. Comme quoi des voisins se débrouillent parfois mieux.

Moralité : Il n’est pas bon d’être naïf, Vous pouvez le payer cher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

S7E3 (Le Confinement 2 est mort!)

Le confinement 2 est mort! Vive le confinement 3 !. Il est évident que nous allons vers un troisième confinement. D’abord le mot confinem...