20 novembre 2020

S3E7 ( Les messagers du libéralisme!)

Je regarde les infos sur France info, télévision de service publique. Financée par les contribuables.

Je suis surpris depuis quelques jours, d’un discours favorable à Amazon.

Une interview de Philippe Martinez de la CGT : question du journaliste : « ne pensez-vous pas que c’est un peu facile de taper sur Amazon ? »

Martinez répond.  Alors le journaliste d’enchainer : « Mais vraiment vous ne trouvez pas que c’est trop facile de toujours attaquer Amazon, alors qu’il crée des emplois ? »

Puis à treize heures une émission d’Axel de Tarlé  dit qu’on ne devrait pas s’en prendre à Amazon qui vend aussi des produits français.

Apparemment on redort le blason de Amazon, d’ailleurs le président français de cette société était invité sur France Inter, Radio du service public.

Ce matin, c’est une dirigeante du parti communiste qui est interviewée, la journaliste demande : « Sans la mondialisation nous ne serions pas arrivé à découvrir un vaccin si vite, c’est quand même grâce au libéralisme »

Là ce n’est plus une question c’est une affirmation, la communiste a beau répondre qu’on a supprimé les aides de la recherche fondamentale publique; sans cela on aurait peut être déjà un vaccin. La journaliste laisse tomber, le message est passé.

Pas si simple ! Un fait est qu’Amazon offre de l’emploi, d’ailleurs il bénéficie d’avantage pour s’installer dans les régions; avantage que n’ont pas toutes les entreprises. Il bénéficie également de l’infrastructure  des routes pour livrer ses produits.

Le problème est qu’il ne paie aucun impôt en France. En Europe il est implanté au Pays-bas dans un lieu où l’imposition est la moins élevée. Là c’est le problème de l’Europe elle-même. Les impôts sont prélevés pour construire des routes et infrastructure qu’utilise Amazon. Toute société française est imposable pourquoi pas Amazon ? 

De plus en ce qui concerne l’emploi, c’est un travail pénible basé sur la performance, 260 colis par heure, des dizaines de km arpentés dans les rayons. L’emploi y est précaire ; tous ces travailleurs malheureusement produisent pour qu’Amazon robotise ses hangars, il n’aura plus besoin de main d’œuvre c’est donc une vision à très court terme.

Pendant ce temps Amazon profite d’avantages et de la non-imposition.

Quant aux journalistes qui encensent le libéralisme, ils sont payés par nos impôts. Ils défendent un système qui ne veut plus de l’état, son employeur. C’est aussi une vision à court terme.

Mais personne n’a affirmé que journalisme rime avec intelligence.

What do you want to do ?
New mail

2 commentaires:

  1. Les médias ont même trouvé des employés très satisfaits de leur sort chez Amazon. Qui croire ? car il en va quand même de l’emploi pour beaucoup. Pour Noël Amazon recrute de nombreux étudiants pour qui les ressources sont importantes. Il faudrait un rapport impartial sur ce qu’apporte Amazon à l’économie française.

    RépondreSupprimer

S7E3 (Le Confinement 2 est mort!)

  Le confinement 2 est mort! Vive le confinement 3 !. Il est évident que nous allons vers un troisième confinement. D’abord le mot confi...